mercredi 4 mai 2016

Aspi Deth, "Les Velázquez".



Aspi Deth  Les Velázquez  Autoédité

♥♥♥♡♡ J'ai aimé

   Lorsqu'elle fait la connaissance de Ricardo Velázquez, un séduisant et mystérieux Vénézuélien, Marie ignore à quel point cette rencontre aussi atypique qu'explosive va bouleverser son quotidien. Irrésistiblement attirés l'un vers l'autre, elle tentera de découvrir la vérité à son sujet et apprendra à ses dépens à ne pas se frotter aux membres de la famille du jeune homme, aussi redoutables les uns que les autres. Entre guerre des gangs, coup de foudre, complots et amours interdits, découvrez la saga numérique à ne pas manquer enfin disponible en version papier, cocktail explosif de mafia et de romance.

   Cette saga m'a chaleureusement été recommandée par mon amie et partenaire Mathilde (oui oui encore cette tentatrice) qui n'a cessé de m'en dire du bien. De ce fait, influençable que je suis, j'ai naturellement voulu m'y plonger également et découvrir cette auteure prometteuse et son histoire mêlant romance et mafia. Je remercie Aspi Deth de m'avoir permis de découvrir les sept courts épisodes de sa saga qui m'ont accompagné pendant de nombreuses semaines.

   Je vais d'abord vous parler de ce qui m'a déplu à commencer par le premier épisode "Une envie de Tequila". Dans celui-ci a lieu la rencontre entre nos deux protagonistes principaux, Marie et Ricardo. L'une a le caractère digne de la reine des emmerdeuses et l'autre est tellement beau qu'il brillerait presque au soleil. Dès le début, ils m'ont agacé. Et encore si cela s'était arrêté à ça ce n'est pas très grave, ne pas aimer des personnages ça peut arriver et cela peut même donner une certaine consistance à une histoire. Mais alors quand j'ai découvert le nombre de clichés qui tournaient autour d'eux, ce n'est pas passé. J'admets que tomber sous le charme de quelqu'un dans l'immédiat peut arriver, c'est ce qu'on appelle le coup de foudre (enfin je crois). Cependant tomber amoureux.se de quelqu'un aperçu en quelques secondes dans la rue et être obsédé.e par cet être sans même connaitre une once de son identité, et le croiser "par hasard" à de nombreuses autres reprises sans que cela choque personne, je ne trouve pas ça crédible. Je n'y ai pas cru, d'autant plus que le caractère et la personnalité des personnages ne m'ont pas aidé à les aimer davantage. Marie est une femme qui a subi beaucoup de déceptions dans sa vie, y compris en terme de relation amoureuse. Elle se donne l'apparence d'une femme libre et indépendante alors qu'au fond d'elle elle ne veut qu'une chose, trouver l'homme de sa vie qui viendrait combler le vide de son existence. Je n'ai pas cru à sa prétendue force et à l'air féroce qu'elle se donne alors qu'au fond d'elle se cache une personne terriblement sensible, côté attachant qui est noyé par la mauvaise image qu'elle véhicule. En ce qui concerne Ricardo c'est pareil. Il s'agit d'un mafieux qui baigne dans un quotidien rythmé par la violence et le sang (aspect hyper intéressant je tiens à le souligner). Marie semble être l'élément manquant dans sa vie, son rayon de soleil. Dans l'absolu cette complémentarité ne me gêne pas mais tout s'emboîte tellement bien que ça en devient improbable, et même un peu niaiseux si j'ose dire (cependant ça crée aussi des situations cocasses et j'avoue avoir été sensible à l'humour qui transparaît quelques fois #saké).
   Avec le recul j'ai peut-être une explication à mon désamour vis-à-vis de toutes ces choses: je ne suis pas une adepte de romance, alors il est possible que les aspects que je reproche à celle-ci soient en réalité simplement les codes du genre que je juge sans connaitre. Quoi qu'il en soit, il s'agit de mon avis purement subjectif (comme toujours). Mais malgré tout, je n'ai pas pu me déconnecter de ce que je considère comme des clichés. Cependant le pire réside dans un moment bien particulier, un exemple d'injonction de notre chère et tendre société patriarcale: SPOILER (la scène chez le gynécologue m'a fait bondir de mon canapé.. Est-ce qu'un jour une femme aura le droit d'avorter sans recevoir de leçon de morale surtout de la part d'un médecin bordel ! Oh faut se réveiller les gars une femme fait ce qu'elle veut de son corps et par conséquent de son utérus et cela implique également ce qui s'y trouve à l'intérieur ! Qu'on respecte les choix de chacun.e nom de nom...) FIN SPOILER

   Bon je vous rassure quand même, malgré ces écueils qui ont gêné ma lecture, j'ai quand même apprécié la saga "Les Velázquez" dans son ensemble car elle se bonifie au fil des épisodes, notamment grâce au côté mafieux et les péripéties qui en découlent et qui en font un ensemble ultra addictif. Une fois passés les deux premiers tomes qui mettent en place les relations et le contexte, l'auteure nous plonge complètement au sein de l'univers sombre et sanglant de la mafia. Et même si j'ai trouvé les personnages trop beaux, trop lisses et souvent prévisibles, certains d'entre eux ont gagné ma sympathie et j'ai même appris à en aimer d'autres. Un fois prise au jeu, je ne pouvais pas m'empêcher d'en vouloir toujours plus, suivre avidement l'évolution des événements était devenu presque obsessionnel. Si, à la base, j'avais voulu découvrir cette saga, c'était justement pour m'immerger dans une histoire pleine d'action et de suspense qui me tienne en haleine tout du long. Ce fut le cas et je peux vous assurer que je n'ai jamais aussi vite dévoré les lignes d'un livre qu'avec ce septième et dernier épisode qui fut horriblement bien pensé et qui me restera probablement longtemps en mémoire, j'en suis persuadée.

   Certes la lecture des deux premiers tomes fut laborieuse à cause de la romance et cette ambiance Chick-lit que je n'apprécie guère. Cependant elle s'atténue avec l'arrivée de l'action et autres rebondissements qui ont retenu mon attention jusqu'à la fin. L'histoire gagne petit à petit en noirceur et l'intrigue part dans tous les sens pour nous emmener vers des secrets et autres complots mafieux qui se dévoilent au fil des épisodes. De ce fait, je félicite l'auteure pour la manipulation dont elle a fait preuve et le maniement du suspense qu'elle gère parfaitement. Ainsi, je suis passée par pleins d'émotions et mon cœur s'en remet à peine. En conclusion, je vous recommande cette saga sur le thème de la mafia si vous souhaitez plonger dans ce milieu violent, explosif et complètement addictif. De plus, si vous aimez les romances, vous serez comblé là où la magie n'a pas opéré sur moi. Si vous voulez retrouver ces différents éléments, n'hésitez pas à vous immerger dans le monde impitoyable des Velázquez où la famille, c'est tout ce qui compte.

20 commentaires:

  1. Ce n'est pas une série qui me tente trop ; les points négatifs que tu as cités me paraissent trop rébarbatifs, je déteste les personnages qui sont comme ça. ^^' Je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, c'est selon moi le gros point noir de cette série. C'est dommage car le fond mafieux est vraiment bien construit et même addictif :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup les romances, pour ma part. Toutefois, en ce moment, j'ai tendance à être vite agacé par les clichés donc je ne pense pas que le lire en cette période est une bonne idée :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas si tu n'es pas dans cette période, je te déconseille de débuter cette saga maintenant. Par contre plus tard, si tu as envie d'une histoire qui mêle romance et mafia, fonce! :)

      Supprimer
  3. Je pense que je vais passer mon tour pour cette série. Bien qu'il semble y avoir pas mal d'action, et que le côté mafioso pourrait me plaire, je pense vraiment que je n'accrocherais pas avec les points négatifs que tu as soulevé. Tes personnages qui nous saoulent dès un premier tome, ça ne donne pas envie! Ils semblent bien trop caricaturaux... xD Et sans parler d'évènements pas toujours crédibles... Non, non, je vais éviter de m'infliger ça, je me connais, je n'arriverai pas à passer au delà! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet si ces aspects te font déjà peur rien qu'en lisant mon avis, ça risque de ne pas passer avec toi non plus :p C'est dommage car franchement le côté mafieux ressort vraiment et est ultra addictif :)

      Supprimer
  4. Ce n'est pas une série qui m'intéresse MAIS je pense qu'elle a du potentiel d'après ce que tu en dis et qu'elle saura convaincre certains de lire cette saga :) (oui l'ambiance chick-lit c'est moyen moyen :/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne suis pas la seule à trouver ça moyen moyen! Ouf ça me rassure :) Mais tu as parfaitement résumé cette série. Elle offre vraiment une bonne intrigue et des complots à tout va :) Mais pour en ressortir totalement conquis, je pense qu'il faut apprécier la romance et son ambiance, sinon on peut ne pas accrocher à cette partie :/

      Supprimer
  5. Aaaaah je suis quand même contente que la série t'ai plus, dommage que pas autant que moi mais c'est super quand même que tu en gardes un bon souvenir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense en garder un bon souvenir finalement, même si je n'arrive pas à passer outre tout ce qui m'a dérangé, je vais tenter de garder en mémoire le positif :)

      Supprimer
  6. Cela faisait un moment que je n'étais pas passée par ici. Du coup, hop, je viens de passer plus d'une heure à lire tes avis avec que des livres que je ne connais pas c'est génial. Je me demandais si j'allais succomber aux Vélazquez mais pour l'instant je vais passer mon tour. Je suis dans une période où très peu de livres arrivent à retenir mon attention, je ne vais pas tenter le diable^^
    En tous cas, à bientôt ! Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait tellement plaisir! J'espère que tu auras passé une agréable heure en compagnie de mes chroniques :) Pour les Velázquez, tente le coup dès que l'envie te viendra car comme tu le dis, ne vaut mieux pas tenter le diable ^^ Gros bisous et à très bientôt :)

      Supprimer
  7. Cette série me tente bien ;) Mais elle est un peu trop longue à mon goût :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je te rassure de suite, les tomes/épisodes sont ultra courts (entre 50 et 100 pages) donc tu peux foncer ça se lit rapidement :)

      Supprimer
  8. J'ai lu l'intégrale tome 1 et j'avais bien aimé malgré les clichés et le fait que Marie soit vraiment agaçante. J'ai l'intégral tome 2 dans ma PAL et il faut vraiment que je le lise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord, malgré ces points négatifs (sur lesquels je te rejoins complètement), on passe tout de même un bon moment! J'espère que tu apprécieras également le second tome :)

      Supprimer
  9. Hum, je pense que je vais passer mon tour ce coup-ci ^^

    RépondreSupprimer
  10. Étant comme toi une non-férue de romance, je ne pense pas que ça m'intéresserait plus que ça. Surtout que ce qui m'agace le plus, ce ne sont pas les histoires d'amour (au contraire, c'est chouette d'en trouver une bien écrite) mais le kilo de clichés à chaque page qu'on retrouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas tu as raison, cette saga risque de t'agacer comme ça a pu être le cas pour moi à de nombreuses reprises. Bien que je reste agréablement surprise du côté mafieux de cette histoire qui m'a plu :)

      Supprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡